3 conseils pour améliorer son isolation thermique

Comment mieux isoler son toit ?

Améliorer l’isolation thermique de son logement, c’est une bonne idée pour réduire les déperditions énergétiques, gagner en confort et diminuer sa facture d’énergie. Pose d’une membrane EPDM pour toiture, isolation des murs par l’extérieur ou encore remplacement des ouvertures : découvrez nos 3 conseils pour y parvenir.

L’isolation de la toiture

Selon l’Ademe, 30 % des pertes de chaleur d’une maison sont dues à une mauvaise isolation de la toiture. Ce sera donc le premier chantier à mettre en œuvre. Pour cela, les propriétaires disposent de nombreuses solutions. Il est notamment possible d’utiliser un isolant en laine minérale (laine de roche ou laine de verre), une laine végétale (lin, chanvre, etc.) ou encore une membrane isolante, comme une toiture EPDM, qui sera tout particulièrement utile pour protéger de l’eau les toits plats. En effet, l’EPDM est un matériau composé de plusieurs caoutchoucs, faisant de lui un incontournable pour améliorer l’étanchéité d’une toiture.

Autre solution : isoler les combles. S’ils sont perdus, le plus simple et d’appliquer de la mousse de polyuréthane afin de rendre le grenier étanche.

L’isolation des murs

Les murs sont responsables de la deuxième plus importante perte de chaleur : à hauteur de 20 à 25 %. Il faudra se concentrer en priorité sur les façades nord, dans la mesure où elles ne sont que très peu exposées au soleil. Une fois encore, le propriétaire a plusieurs solutions. Il pourra tout d’abord opter pour une isolation par l’extérieur, permettant également de refaire la façade. Autre possibilité : l’isolation par l’intérieur qui offre l’avantage d’être moins coûteuse, mais qui empiète sur l’espace intérieur.

Le remplacement des ouvertures

Troisième chantier prioritaire : les fenêtres, portes et vitres de la maison qui sont responsables de 10 à 15 % des pertes de chaleur. Selon son budget, le propriétaire pourra opter pour différentes solutions. Changement des ouvertures en profitant d’un crédit d’impôt, pose de joints pour calfeutrer les fenêtres, installation d’un double vitrage, mise en place d’un doublage plastique… autant d’astuces plus ou moins onéreuses pour limiter les pertes de chaleur causées par les ouvertures.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *