Tout sur le diagnostic termites

Dans certaines régions, avant de procéder à  la vente d’un bien immobilier, il est nécessaire de réaliser un diagnostic termites. Celui-ci est alors obligatoire au même titre que les diagnostics amiante, plomb, électricité, performance énergétique… Il fera partie des documents à annexer à l’acte de vente.

Qu’est-ce qu’une termite et pourquoi les éliminer de nos maisons ?

Les termites sont de petits insectes xylophages : c’est-à-dire qu’ils se nourrissent du bois. C’est un fléau pour les habitations si elles y ont élu domicile. Elles grignotent le bois et créent des galeries dans les charpentes notamment, ainsi que les planchers. Les termites fragilisent alors la structure des bâtisses et peuvent amener à un écroulement de la charpente, voire bien pire…
C’est pourquoi il est conseillé d’appliquer un produit anti-termite en prévention, sur le bois de construction, afin d’empêcher les termites d’accéder au bâti. Un état parasitaire est par ailleurs obligatoire avant la mise en vente de tout bien immobilier dans certaines zones identifiées par arrêté préfectoral comme étant « infestées par les termites », afin de prévenir les risques

Qui est concerné par le diagnostic termites ?

Pour savoir si votre bien est concerné par le diagnostic termites, vous pouvez consulter le site officiel de l’Observatoire National Termite. Si tel est le cas, il faudra faire diagnostiquer non seulement votre habitation, mais aussi le bâtiment dans son ensemble s’il s’agit d’un appartement dans un immeuble par exemple. Ce diagnostic concerne aussi les biens commerciaux, ainsi que les terrains à vendre.

Par qui et comment est réalisé un diagnostic termites ?

Le diagnostic termites doit être effectué par un professionnel certifié, dont la détection de termites figure parmi ses spécialités. Vous pourrez trouver un diagnostiqueur agréé sur le site du Ministère du développement durable.
Le professionnel va examiner l’ensemble de votre bien, du grenier au sous-sol, jusque dans le jardin.

Le prix du diagnostic varie selon la taille du logement et des frais de déplacement du diagnostiqueur. Seules les parties privatives sont à la charge du vendeur. Les parties communes sont à la charge de la copropriété.  A noter que le diagnostic réalisé n’est valable que 6 mois.

Que faire si le diagnostic termite révèle que le bien est infesté ?

Si le diagnostic indique que le logement est infesté de termites, le propriétaire vendeur doit en informer sa mairie dans un délai de 1 mois. Il doit aussi désinsectiser les lieux s’ils sont menacés d’un danger imminent. Il  devra procéder au traitement des poutres et autres structures en bois, mais aussi procéder à des travaux de rénovation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *