Installer une baie coulissante : les vrais plus!

La baie coulissante constitue un élément majeur pour le style de la maison, la luminosité et l’isolation. En outre, le choix d’une baie repose d’abord sur les besoins des habitants. Ainsi, pour répondre à ses attentes, des innovations ont été mise en œuvre sur le plan esthétique afin d’optimiser la praticité. Cependant, comme tout produit, elle peut apporter des avantages et des inconvénients.

galandage

Les avantages de la baie coulissante

Généralement, constituée par deux battants, la baie coulissante permet de régler le débit d’air entrant dans une pièce grâce à son ouverture limitée à un côté du cadran. En outre, il est possible de concevoir une baie coulissante à la hauteur de la pièce ou de la maison. Un avantage de ce type de baie est son étanchéité. En effet, les baies sont dotées d’un système de fermeture protégeant contre les intempéries ainsi que contre l’insécurité. Les baies coulissantes sont aussi plus sécurisées, car leur fermeture est une barre de sureté soit en format arrondi ou d’un rectangle posée sur l’une des cadres. En outre l’isolation phonique et thermique est garantie avec une baie coulissante grâce au fait qu’elle dispose, souvent, de plusieurs couches de vitres contrairement à une baie classique. Selon les matériaux utilisés pour la  fabrication d’une baie, il est possible d’avoir des baies colorées de l’intérieur comme à l’extérieur.

Les inconvénients de la baie coulissante

Pour assurer la capacité d’isolation, il faut bien choisir la matière utilisée. En outre, la résistance du produit dépend de la qualité de la main d’œuvre et celle des matériaux. De ce fait, face au vent, la baie peut se casser si elle ne répond pas aux normes en vigueur. Même si ces baies ou les fenêtres à galandagene requièrent pas beaucoup d’entretien, il reste quand même difficile de venir à bout des rainures.

Les différentes gammes de prix

Les prix varient selon la taille, le matériau et le vitrage. De ce fait, le prix est fixé entre 40 et 300 euros l’unité. Cette tranche de prix reste à titre indicatif, car selon le fabricant ou le distributeur, il peut changer en fonction de la demande des clients. Les baies en PVC sont moins chères que les fenêtres en aluminium ou en bois. En effet, pour une baie en bois de chêne ou en pin, le prix s’étend jusqu’à plus de 1 500euros.

Pour en savoir plus, rendez-vous sur : www.k-line.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *